Retrouvez toutes les animations ci-dessous

ou téléchargez ici le programme en pdf.

 

Partager "Agenda" sur facebookPartager "Agenda" sur twitterLien permanent

Nos étoiles contraires (John Green)

note: 5une belle histoire émouvante Fleya - 22 février 2018

J'ai trouvé cette histoire très touchante : elle parle de [...]

La guerre des nains (Markus Heitz)

note: 41 livre / décembre 2018 Sélection Adulte - 4 décembre 2018

Suite des aventures de Tungdil, le héros de Noirjoug.
Ce livre [...]

L'eau qui dort (Hélène Gestern)

note: 41 livre / décembre2018 Sélection Adulte - 1 décembre 2018

"Dans l'eau qui dort", Hélène Gestern explore une nouvelle fois [...]

Moins qu'hier, plus que demain (Fabcaro)

note: 51 BD Adulte / décembre 2018 Musique Image - 9 novembre 2018

Scènes décalées de l'impossible vie de couple ordinaire. Un recueil [...]

Lettres d'informations

Informations sur vos données personnelles

Nos newsletters vous donnent l’opportunité d’être informé sur :

 -Les animations de la médiathèque et du réseau de lecture publique Provence Alpes Agglomération

- Les invitations à certains événements que nous organisons

 

Ces informations sont stockées de manière sécurisée et accessibles uniquement par l’équipe de la médiathèque.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire de la lettre d'information en cliquant sur le lien présent au bas de la lettre.

 

Partager "Informations sur vos données personnelles" sur facebookPartager "Informations sur vos données personnelles" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Fake, fake, fake (Zoë Beck)

note: 4Faux faux faux Anonyme de 15 ans - 21 juin 2017

J'aime cette histoire. Elle rappelle la douleur des personnes isolées. C'est l'histoire de ce garçon qui va se raconter une autre vie pour être plus célèbre. Il y a beaucoup de moment drôle même si une fois qu'on y réfléchis, on se dit que c'est la vérité :
Exemple : il n'a pas de poils sur le torse. Cet élément est plutôt drôle. Mais quand on pense que certaines personnes discriminent d'autres pour ça!
Ce roman essaye de faire réfléchir sur la vie. Moyennement réussi. On est plus captivé par ses " bêtises ".